Jeudi , 27 juin 2019
Dernières nouvelles
Accueil > Non classé > Le PLU, Jacky Rey ouvre un boulevard aux promoteurs !

Le PLU, Jacky Rey ouvre un boulevard aux promoteurs !

Aigues-Vives : 15 Ans sans aucun terrain à bâtir débloqué !

Le 23 Janvier 2019, le conseil municipal a approuvé le PLU qui dispose de l’avenir de l’urbanisme de la commune pour les 10 ou 15 ans à venir (Réf : dossier de PLU).
Il nous semble que les Aigues-Vivois doivent être informé de cette nouvelle que nous estimons particulièrement importante pour l’avenir du village.
L’opposition a naturellement émis des réserves.
En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, ce PLU ne comporte aucune zone constructible (nous entendons par zone constructible, une zone ou si l’on dépose un permis de construire, on peut engager des travaux de constructions dans les trois mois).
La zone 1 AU de Condamine et Glacière ne sera constructible qu’après une  nouvelle modification payante du PLU et une opération de lotissements réservés encore une fois aux lotisseurs. La zone de la Cave coopérative est réservée à une opération de logements sociaux et une maison médicale.
La ZAC ne permettra de construire qu’après aménagement, or à ce jour les terrains ne sont pas encore  acquis, et une longue procédure d’expropriation sera nécessaire devant la réticence de certains propriétaires.
Le seul moyen de construire à Aigues-Vives avec ce PLU est d’acquérir une parcelle dans une zone U (UA ou UC) ou il ne reste qu’une poignée de terrains ou encore d’acheter la moitié du jardin d’une maison existante. Sur ce dernier cas, les voisins seront ravis de découvrir l’installation de maisons  sur 2 étages sur une surface  de 130 m². Bonjour la tranquillité qu’ils étaient venus chercher !
Au sujet de cette ZAC, il nous avait été annoncé par le maire lors d’une réunion de concertation qu’il s’agissait de produire des terrains pour des (riches ?) primo accédants à 280 € le m2.
En réalité, les terrains qui ont soudainement disparus du site de l’aménageur, sont (étaient) proposés à plus de 500 € le m2 avec des surfaces plus que ridicules (140 à 180 m2).
Imaginez-vous ce qu’il reste d’un terrain de cette superficie une fois la maison bâtie ?
Le seul qui trouvera avantage réel à ce PLU sera l’aménageur de la ZAC, qui sera le seul à pouvoir vendre des terrains à bâtir pendant de longues années. La commune lui a fait un véritable boulevard.
Parce que ce PLU ne permet aucune construction et consacre la ZAC, l’opposition est contre ce projet et a voté en conséquence.
Le public a noté l’absence totale de débat, en dehors de l’exécutif, pas un membre de la majorité ne s’est exprimé à croire qu’il s’agissait d’une assemblée de muets…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>