Mardi , 29 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil > Associatif > MICRONET: l’association qui fait du business grâce à l’argent public donné par le maire à son ancien colistier
MICRONET: l’association qui fait du business grâce à l’argent public donné par le maire à son ancien colistier
porte d'entrée du local de micronet à Aigues-Vives

MICRONET: l’association qui fait du business grâce à l’argent public donné par le maire à son ancien colistier

Depuis que M. Jacky REY et son clan ont pris le pouvoir à Aigues-Vives, les aides d’argent public coulent à flot pour les associations amies du maire.

Pourquoi M. Jacky NIQUET, président de Micronet et ancien colistier du maire de 2008 à 2014 vend-il des ordinateurs avec un taux de TVA ahurissant  de 100 % et occupe-il -gratuitement- des locaux municipaux aux frais des contribuables ?

Le cas de l’association Micronet est intéressant et choquant.

Cette association dirigée par un ancien co-listier de M. Jacky REY est soi disant sans but lucratif. En réalité elle fait des affaires commerciales avec l’aide du maire et de l’argent de la commune. Sans compter d’autres avantages normalement accordés aux « vraies » associations à but non lucratif, comme par exemple le prêt de salle et la publicité gratuite dans le journal municipal.

Jugez plutôt :

L’agenda annonçait pour le 15/02/2020 la “ Soirée du 20ème anniversaire” de l’association Micronet, salle Marius Ecole.

Pendant des années, cette association a été subventionné à hauteur de 460 € ou 500 € an. Suite à certaines questions de la liste d’opposition, depuis 2015, elle ne touche plus de subvention, mais continue d’obtenir gratuitement bon an, mal an,  la salle Marius Ecole afin d’organiser des soirées concerts-paella avec « Buvette  » sur place sans jamais remettre, sauf erreur de notre part, un seul centime sur le village.

Nous attendons de notre maire, qu’il nous explique les raisons qui font que cette association continue, depuis des années, de bénéficier gratuitement d’un local communal situé  au 15 rue Fernand Granon et surtout qu’il nous confirme, et qu’en plus, les contribuables locaux ne paient pas l’assurance, le téléphone, le chauffage, l’électricité et l’eau de ce local, ce qui serait un comble  (?)

Rappelons que légalement le prêt gratuit d’un local public est considéré comme une subvention au même titre qu’un versement d’argent. Combien serait le loyer de ce local si Micronet le payait comme font toutes les entreprises, 400 ? 500 euros par mois ? En tout état de cause, Micronet reçoit depuis plusieurs années l’équivalent de plusieurs milliers d’euros par an de subvention de la part de son chef de liste.

S’ajoute aussi, certaines années, la publicité gratuite assurée par la presse municipale (dont le maire est le Directeur de publication) pour cette soirée soit une  page A4 couleur d’une  valeur de  204 € TTC  ainsi que sur le site  communal.

Arrosons ! Arrosons  avec l’argent des contribuables, il  y aura un retour  pour quelqu’un !

Facture Micronet avec 100% de TVA

Facture de Micronet avec 100% de TVA !

A savoir qu’en 2015, une plus qu’étrange  facture, n° 03112006, de cette association, d’un montant  total de  1399,32 € TTC  a même circulé lors d’un conseil municipal.  Cette facture détaille en bas un total : 699,66 € HT auquel s’ajoute 699,66 € de TVA. Elle fait ainsi apparaitre un taux ahurissant de TVA de 100 %, mais par contre  ne mentionne aucun numéro de Siret, ni de TVA.

Dans ces conditions on ne voit pas comment le fisc a pu enregistrer une quelconque réversion de TVA. Que voilà un expert en TVA ! Le président de Micronet devrait poser sa candidature comme prochain Ministre des Finances. En appliquant  des taux de TVA de 100%,  nul ne doute  que la dette de la France sera, sans aucun problème, très rapidement soldée.

Devant les questions de l’opposition sur cette étrange facture, la réponse de Jacky REY n’a pas été des plus honorables. Il botte en touche,  se contentant de constater, avec le sérieux dont il est coutumier, que cette facture était un peu vieille. Circulez, il n’y à rien à voir !

Mais il faut bien continuer à remercier un ancien colistier pour services rendus. Il est bon de noter que, dans un accès de lucidité hors du commun, cet élu avait voté, servilement en 2013, L’ATTAQUE DE SON MAIRE contre son concurrent, une entreprise de services informatique. Une vraie -elle- et qui paye ses locaux de sa poche.

Plus que gonflé le bougre !!!

Les élus majoritaires, et surtout les plus érudits, n’ont émis aucune observation sur  les anomalies graves  de cette facture, se contentant, comme il se dit dans le Gard de faire les « canards« . Ils n’ont pas pris la moindre décision  susceptible de mettre fin à ce scandale couvert par J REY.

Il y a pourtant dans les colistiers de Jacky REY un employé du fisc. Cet ancien opposant, rallié surprise à la liste REY en 2014, aurait dû s’émouvoir plus que les autres de cette entreprise qui collecte une Taxe sur la Valeur Ajoutée à 100% très probablement sans la reverser à l’Etat. Mais ledit employé du fisc il a brillé par son silence.

Il faut dire que sa fille fraîchement diplômée a été embauchée par le maire au plus haut poste de direction ! Mais c’est un pur hasard, bien sûr.

Nous sommes révoltés de voir que notre maire et nos  élus utilisent ainsi des ressources publiques pour continuer à servir les intérêts privés d’un de leur collègue ancien élu.

Il est, en plus, inadmissible que cela se fasse au détriment des rentrées fiscales et des entreprises locales qui -elles- assument leurs frais.

Nous avons contacté M. Jacky NIQUET, le Président de cette pseudo-association afin qu’il s’explique.

Nous avons aussi alerté les autorités compétentes.

Publicite services informatique Micronet

Publicité commerciale de Micronet: qui se présente comme une entreprise de « formation informatique logiciel sécurité réseau internet » et pas comme une association

Subvention d'argent public à Micronet. En plus du prêt des locaux commerciaux.

Subvention à Micronet de la part du maire d’Aigues-Vives (Gard)

 

 

Publicite Micronet sur site web Mairie Aigues-Vives

Pub Micronet sur le site de la Mairie d’Aigues-Vives. Pourquoi le maire fait il gratuitement la promotion de cette pseudo association dirigée par son ex-colistier et pas celle de son concurrent, une vraie entreprise -elle- ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>