Dimanche , 26 mai 2019
Dernières nouvelles
Accueil > Non classé > La méthode Rey ! ! !

La méthode Rey ! ! !

LA METHODE REY !  A VOTRE AVIS EST-ELLE DIGNE D’UNE DEMOCRATIE LOCALE ?

Le 21 Octobre 2017, nous transmettions en mairie l’ article ci dessous avec demande d’insertion dans le prochain Journal Municipal n° 111 de Décembre 2017

Le 20 Décembre , un courrier du maire, nous informe,  «  que les membres (et non lui , cela va de soit) de la commission communication ne souhaitent pas donner une suite favorable à notre demande ». 

Quels sont donc les membres de cette commission ?

Un maire, Directeur de la publication, totalement imbu de sa personne, aveuglé par son orgueil, qui  malgré une gestion plus que  décevante  n’hésite surtout pas  a se réserver 16 passages-photos dans son propre journal depuis  fin Décembre 2016. A tout seigneur, tout honneur !      Sur insistance de l’opposition, il  reconnaît que laisser encaisser  la collecte des  droits de places par las associations est totalement illégal !  Les membres de ces associations amies  sont  des  électeurs  particulièrement courtisés !

Une  1ere adjointe, secrétaire  jusqu’en 2014  mais toujours membre d’un Club Taurin, dont le mari en est par ailleurs Vice-Président, et  le fils  lui aussi membre du Conseil d’ Administration renouvelé en 2014. Association   qui se réserve  depuis des années de  multiples articles et photos  dans le Journal municipal.   Les  innombrables  articles  à la gloire de cette association et de cette dame  passent sous silence le fait qu’elle  se ferait, selon certaines très mauvaises langues, même payer des bouquets de fleurs  par les contribuables locaux. Nous attendons qu’elle s’explique. Pourquoi pas dans le prochain journal de fin Mars ?

Un élu, président de ce même Club Taurin,  et toujours  cette dame qui  n’hésitent surtout  pas à attribuer des subventions municipales à leur propre association, et qui poussent  la  » mendicité  » jusqu’à demander et obtenir 3.000 € sur la dotation annuelle du Député local, sans par ailleurs avoir, l’extrême correction d’ inviter ce dernier  lors des manifestations Aigues-Vivoises.

Un autre  élu, membre de cette même association vote  lui aussi des subventions à ses amis. A noter qu’ ‘il à été, fin Décembre 2014, ainsi que sa dame élu lors du renouvellement du Conseil d’Administration.

Une élue,  vote des subventions à l’association de son frère ou elle trésorière et à celle de  son neveu. Cette dame, par ailleurs,  avait essayée de faire racheter par des membres de  sa famille un terrain  préempté ( ?)  par la mairie et remis en vente plus que discrètement,  sans publicité, comme l’ eusse  voulu la logique dans  une « bonne Gestion Maitrisée et surtout sans copinage ».

Tout ce beau monde, bien en cour, s’est approprié au fil des années le  journal municipal. Trimestriellement,  ils se réservent   les passages photographiques, et multiplient les articles  élogieux, encouragé par leur maire. Voici, encore, peu de temps, de la publicité  annonçant  des voyages de 2 associations  en car  au Perthus était de mise dans ce journal. Voyages  financés avec des subventions municipales.  Suite à nos remarques, ces voyages, naturellement,  continuent mais  beaucoup plus discrètement. Ces élus  cassent ainsi l’économie locale  qu’ils sont censés soutenir.

Un élu,  qui  s’est présenté contre le maire en 2001 et avait été pressenti pour être  tête de liste de  Aigues-Vives ensemble en 2013.  Après son ralliement au maire, il vote la création d’un poste d’adjointe à  la Directrice Générale des Services. Au final, ce poste  reviendra à sa fille….. Cet élu  ne s’offusquait pas (qui ne dit mot consent) outre mesure,  de par sa position, que des  droits de places sur le domaine public étaient encaissés, au mépris de la loi directement par des  associations amies.

Un élu,  connaît suffisamment une employée pour la soutenir, sans aucune retenue, sur une pure invention, si ce n’est  pour amener de l’eau au moulin de son maire et lui  faire plaisir.

Une élue, qui annonce en plein conseil  s’être engagée  avec le maire, vu la qualité de son travail. Si cette dame devient prof d’économie, changez vite vos enfants d’école. Cette dame  vient d’être élue déléguée communautaire à la CCRV. Son époux travaillant à la communauté, par   pure déontologie n’aurait-elle pas du  renoncer ce poste ?

Ces deux derniers, ainsi que l’ancienne secrétaire d’un Club Taurin sont, toujours  et encore,   membres  de la commission culture. Deux autres sont membres  de la commission des  sports, et tous  n’hésitent pas une  seule seconde  à délivrer de substantielles subventions  à des associations amies,  dont  les réserves bancaires s’élèvent  à  plusieurs dizaines de milliers d’euros à fin  Décembre 2016.

A croire que ces élus  ne contrôlent  même pas les bilans, donnés obligatoirement  avec le dossier des  demandes de subventions, avant de décider d’octroyer ou  de refuser une subvention. Seule l’amitié compte. Tout tourne entre copains, familles, amis et cela depuis des années.

Malgré la proposition page 17 du Journal d’Aigues-Vives  si gentiment demandée « faites parler de vous », force est de constater que,  systématiquement,  tous  les articles et communiqués  de DCAV  sont régulièrement passés au panier par cette commission.   Le site municipal  publie une liste  de  40 associations, mais  malgré nos  maintes demandes toujours pas de DCAV. Sur cette liste a été rajouté par prudencela mention : liste non exhaustive. ouhhaaa ! quel courage !

Cette improbable  commission de communication composés  d’élus  aux ordres, confond information et propagande, relation des faits et manipulation.  Elle manque totalement de déontologie et  étouffe  sans aucun scrupule l’information locale  avec l’argent des contribuables.

Ces élus s’imaginent détenir le monopole de l’information municipale tout en se réservant  » leurs gesticulations médiatiques croupionnes » qui ne sont que la partie visible de leur activité de petits bouquetiers.

Les voilà maintenant qu’ils passent l’essentiel de leur temps à tenter de nous torpiller.

Dans quels intérêts ? Nous vous laissons deviner !

Par ailleurs, le 22 Janvier, lors du conseil municipal, les élus de la majorité se sont fait traiter  de  » soumis », sans aucune réaction,  par l’ élu de la liste A gauche, ensemble citoyens.

 

IMG_20171224_0001

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>